profus


profus

profus, use [ prɔfy, yz ] adj.
• 1478; lat. profusus, de fundere « répandre »
Littér. Qui se répand en abondance (fluides). abondant. Transpiration profuse (sudation). « Lumière profuse; splendeur. L'été s'impose et contraint toute âme au bonheur » (A. Gide). Fig. « Salavin fit, de Lanoue, des louanges profuses » ( Duhamel). Adv. PROFUSÉMENT . Galerie profusément éclairée.

profus, profuse adjectif (latin profusus, de profundere, répandre) Se dit des sécrétions produites en abondance (sueurs profuses) ou d'une éruption cutanée généralisée et disséminée.

⇒PROFUS, -USE, adj.
A.Vieilli ou littér. Qui existe, se répand avec profusion. Synon. abondant. L'art des dix-huitième et dix-neuvième siècles, magré son jaillissement profus et sa verve et sa vie, semble un peu grêle et tourmenté, fébrile, caricatural, près de celui des âges précédents (FAURE, Hist. art, 1912, p.225).
B.MÉD., PATHOL. [En parlant de sécrétions et d'excrétions] Abondant. Boiterie qui n'apparaît qu'au cours du travail, augmentant rapidement, avec sueurs profuses et anxiété (GARCIN, Guide vétér., 1944, p.196). La diarrhée et les vomissements profus (...) sont le témoin de la gravité extrême de cet incident (QUILLET Méd. 1965, p.476).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-y:z]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1478 (GUILLAUME LESEUR, Histoire de Gaston IV de Foix, éd. H. Courteault, I, 171); spéc. 1865 sueur profuse (LITTRÉ-ROBIN). Empr. au lat. profusus, part. passé de profundere «répandre, prodiguer». Fréq. abs. littér.:23.
DÉR. Profusément, adv., vx ou littér. a) En abondance, à profusion. Synon. abondamment, largement. Transpirer profusément; répandre profusément qqc. J'entendais, je voyais, je respirais, comme je n'avais jamais fait jusqu'alors; (...) sons, parfums, couleurs, profusément en moi s'épousaient (GIDE, Si le grain, 1924, p.570). La chaleur du thé me descendit dans la gorge sans me soulager le coeur. Un grand malaise m'était venu. Je parlais profusément, je parlais de tout (DUHAMEL, Terre promise, 1934, p.63). b) Synon. de copieusement, généreusement, libéralement. À Paris surtout, les politiques en tout genre savent étouffer un talent dès sa naissance sous des couronnes profusément jetées dans son berceau (BALZAC, Méd. camp., 1833, p.207). []. Att. ds Ac. dep. 1694. 1re attest. 1523, 15 sept. (G. BRIÇONNET, Corresp., éd. C. Martineau et M. Veissière, t.2, p.61); de profus, suff. -ment2.

profus, use [pʀɔfy, yz] adj.
ÉTYM. Mil. XVe; lat. profusus, de fundere « répandre ».
Littér. ou didact. Qui se répand en abondance, avec profusion. Abondant. || Sueurs profuses.Lumière profuse (→ Été, cit. 3, Gide). Répandu.Figuré :
1 Salavin fit, de Lanoue, des louanges profuses.
G. Duhamel, Salavin, III, XXII.
2 La force de son génie profus rendant son identité problématique pour certains, qui s'étonnent qu'un pareil lot soit échu à un modeste acteur, n'en est-il pas arrivé, en étant cet incroyable Shakespeare, créateur de tant de figures fantastiquement vivantes, à faire douter de sa propre existence ?
Michel Leiris, Frêle bruit, IV, p. 236.
DÉR. Profusément.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Profus — (v. lat.), übermäßig, zu stark, z.B. Durchfall, Schweiß. Profusion, Ergießung, Ausleerung einer Flüssigkeit …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Profūs — (lat.), übermäßig, in überreichem Erguß, z. B. von Worten etc.; daher profuse Blutungen, soviel wie sehr starke Blutungen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Profus — Profūs (lat.), übermäßig, zu stark; verschwenderisch; Profusiōn, Überfluß, Verschwendung …   Kleines Konversations-Lexikon

  • profus — profus, use (pro fû, fu z ) adj. Terme didactique. Qui se répand avec abondance. Une sueur profuse. HISTORIQUE    XVIe s. •   Il se rendit mal agreable au conseil d Espagne, pour sa profuse liberalité, D AUB. Hist. III, 81. ÉTYMOLOGIE    Lat.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • profus — pro|fus 〈Adj.〉 1. 〈geh.〉 verschwenderisch 2. 〈Med.〉 übermäßig, stark, reichlich ● profuse Schweißabsonderung [<lat. profusus „unmäßig, verschwenderisch“] * * * pro|fus <Adj.> [lat. profusus = verschwenderisch, adj. 2. Part. von:… …   Universal-Lexikon

  • profús — pro|fús Mot Agut Adjectiu variable …   Diccionari Català-Català

  • profus — pro|fus 〈Adj.〉 1. 〈geh.〉 verschwenderisch 2. 〈Med.〉 übermäßig, stark, reichlich; profuse Schweißabsonderung [Etym.: <lat. profusus »unmäßig, verschwenderisch«] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • profus — pro|fu̱s, in fachspr. Fügungen: pro|fu̱sus, ...fu̱sa, ...fu̱sum [zu lat. profundere, profusum= hingießen, vergießen; vergeuden]: reichlich, sehr stark [fließend] (z. B. von Blutungen) …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • profus — pro|fus <aus lat. profusus »unmäßig, verschwenderisch« zu profundere »sich reichlich ergießen«> reichlich, sehr stark [fließend] (z. B. von einer Blutung; Med.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • profus — pro|fus (Medizin reichlich, übermäßig; stark) …   Die deutsche Rechtschreibung


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.